League of Legends

Top Lane League of Legends – Guide complet pour gérer sa lane

Guide League of Legends : comment gérer sa top lane ?

Être bloqué en Bronze n’est pas vraiment une partie de plaisir, surtout si l’on n’arrive pas à décoller de cet elo hell depuis plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains. Ne vous en faites pas, il y a des solutions adaptées à toutes les situations possibles sur League of Legends, le tout est d’être patient et d’appliquer les trucs et astuces qu’on vous révèle dans cet article consacré à la top lane.

La top lane est souvent considérée comme une terra incognita par les junglers. En effet et bien que cette voie soit importante, beaucoup de joueurs en Bronze et Silver ne savent pas comment la gérer à cause du manque de ganks par rapport aux autres lanes, et participent souvent à la défaite.

De ce fait, la top lane devient le lieu d’affrontements 1 vs 1. Vos compétences, votre concentration, votre vision de la map et autres skills feront inexorablement la différence.
Dans cet article, nous détaillerons ce qu’il faut faire si vous avez été maintes fois dominé dans la voie du haut — et que votre jungler ignorait tous vos appels à l’aide. Mais petite précision quand même : gagner votre top lane n’est pas le rôle du jungler. C’est plutôt à vous de suivre tous les conseils qui vont suivre et de les intégrer dans votre propre gameplay.

Évitez à tout prix d’entrer en fight

Il se peut que le top laner adverse vous zone et que vous soyez contraint de back plusieurs fois pour régénérer les PV de votre champion. Dans ce cas, vous serez inexorablement en retard niveau XP. Vous devez à ce moment vous interdire de fight, car à tous les coups, vous serez le perdant dans l’histoire. Cela est particulièrement vrai si l’ennemi dispose de certaines capacités avantageuses en early ou au niveau 6. Prenons un exemple. Vous êtes un très bon élève et avez pris le temps de lire la note de patch la plus récente. Après cela, vous avez lancé une partie et piqué un top laner tier suprême du moment : Malphite. Vous avez en face de vous un tier actuel moyen : Darius. Vous lancer dans un trade contre un Darius, sans l’appui de votre jungler ou un roam de votre mid, est une très mauvaise idée. En effet, bien que Malphite soit en tête d’affiche, son gamplay ne lui permettra pas de remporter la laning phase aussi facilement contre un Darius. C’est plutôt en team fight (le plus souvent en late game) que sa toute-puissance se fera ressentir. Ce genre de prise de conscience est important quand on souhaite maîtriser sa lane, participer à la game positivement pour remporter finalement la victoire. C’est pourquoi il est hautement conseillé de minimiser l’interaction avec le laner ennemi et d’éviter les fights.

Persistez en lane le plus longtemps possible

Cette astuce, qui paraît toute bête de prime abord, vous permettra de rester sur votre voie le plus longtemps possible sans vous faire tuer. Cela mènera à un levelup et un gain de PO constants et sans entraves, ce qui ouvrira sur une entrée en mid et late game avec un build intéressant pour vous en particulier, pour votre équipe en général. Oui, d’accord. Mais si l’ennemi est agressif ?

Dans ce cas précis également, évitez ces escarmouches en vous sortant de là aussi indemne que possible. Utilisez votre flash (votre barrier ou ghost) dans le cas où nous ne pouvez pas vous éloigner sans utiliser vos summoner spells.
Par ailleurs, ce que vous lirez plus bas vous permettra de limiter les potentiels échanges avec l’ennemi, et ce, même si le gameplay de votre adversaire est de nature agressive, tel un Darius ou une Camille.

Contrôlez les vagues des sbires

Cela peut paraître dérisoire, mais la gestion des vagues des minions (sbires) sur votre lane n’est pas aussi facile à mettre en place. En effet, que vous pushiez la vague volontairement ou involontairement, de manière à ce que les sbires s’éloignent de votre tour, vous aurez par la suite du mal à farmer en toute sécurité.

Pourquoi pusher la top lane est une mauvaise idée ?

En effet, lorsque les sbires se retrouvent loin de votre tourelle, il peut être difficile de les farmer puisque vous serez désavantagé, car étant dans une position risquée qui implique d’être tué par le laner qui vous fait face. Ainsi, plus vous serez loin de votre tour, plus le risque de perdre votre flash ou d’être tué augmente. Cela signifie que lorsque vous essaierez de farmer en pushant, vous donnez à l’ennemi la possibilité de vous charger ou carrément de prendre un kill.
Une autre raison pour laquelle vous ne devriez pas pousser la vague de sbires près de la tour ennemie est que vous offrez la possibilité au jungler adverse de vous ganker. Comme vous êtes dans une position à risque, le jungler sera davantage tenté de vous ganker, et aura plus de facilité à le faire.
Le dernier argument favorable au gel de la vague est que vous pourriez succomber aux coups et à la pression (harras) de votre adversaire, ce qui aura une conséquence désastreuse sur vos last hits (coup de grâce donné aux sbires). En effet, dans l’exemple où vous faites face à un ranged top laner comme Gnar, caractérisé par l’agressivité, et que vous incarnez Malphite, mieux vaut apprendre à geler sa lane. De même que vous pourriez non seulement perdre des PO en ratant vos last hits, mais également de l’expérience (XP), ce qui vous mènera inévitablement à un retard en level. Ainsi, pour éviter le plus possible d’être zoné, exercez-vous au gel de lane.

Mais comment se comporter en lane dans ce cas ?

Si vous êtes incapable de geler et de contrôler la vague de sbires, et ce, de manière à ce que ces derniers se situent en milieu de voie, voire, un peu plus poussés vers votre tour, faites en sorte de laisser l’ennemi pusher le plus possible. De ce fait, vous devrez gérer et farmer les sbires sous la tourelle. Il est vrai que cela peut être embêtant, mais au pire, vous récupérerez de l’XP et des PO au lieu de vous faire complètement zoner. Pour ce faire, il est primordial d’apprendre à farmer sous la tour ; c’est crucial.
Geler la top lane peut paraître simple sur papier, mais ce n’est pas si facile que ça en a l’air. Une fois dans la game, vous devez impérativement vous assurer que la vague de sbires est relativement égale à celle de votre laner ennemi. Cependant, il est plus que préférable de réussir à faire avancer un peu plus la vague adverse vers votre tour (zone idéale). De ce fait, vous aurez non seulement réussi à geler la lane, mais également à obtenir un avantage certain sur votre ennemi — dans le cas où vous vous faites ganker (easy escape) ou que votre jungler souhaite vous venir en aide (easy gank).

Comptez le nombre de sbires présents sur la lane

Concrètement, pour réussir à geler votre lane, invoquez tout simplement le pouvoir des mathématiques. Le nombre des sbires ennemis et vos sbires doit être quasi égal sur la lane. Par ailleurs, si vous souhaitez un léger avantage, c’est-à-dire que votre vague soit un peu plus en retrait par rapport à celle de l’adversaire, vous devez avoir un sbire, voire trois de moins. Cela mènera inévitablement les vagues vers la zone d’interaction « idéale » dont on parlait plus haut. Autrement dit, quand vous avez 4 sbires en lane, le top laner adverse doit en avoir 5 ou 6.
Cependant, dans les faits et bien que cela semble simple à exécuter, manier la souris et le clavier pour une gestion des vagues efficace est plus complexe qu’il n’y paraît. Pour réussir un contrôle à votre avantage et selon la situation, il vous faut beaucoup d’entrainement, ce que l’on vous conseille vivement de faire via le mode Entrainement ou autres parties normales, et de laisser les parties classées de côté un moment (vous y gagnerez en LP, faites-nous confiance).
Par ailleurs, il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent influencer la vague des sbires et vous mettre dans une situation désavantageuse, comme la prise de décision de l’ennemi à hard push la wave (la vague) et à la pousser constamment vers votre tour. Dans ce cas, si la vague arrive sous votre tourelle, vous ne réussirez jamais à la geler. Ce sera horrible pour vous, car cela vous obligera à vous surpasser pour exécuter convenablement votre farm. Mais il existe toujours des tips à exécuter pour s’en prémunir.

Trucs et astuces pratiques pour geler sa lane

Pour éviter cela, vous devez vous assurer de ne pas laisser l’ennemi last hit vos sbires plus rapidement que vous. Vous pouvez le faire en faisant correspondre vos dégâts avec ceux de l’ennemi dans la voie. Prenons des cas types.
• Si l’ennemi attaque automatiquement l’un de vos sbires, vous faites de même.
• S’ils utilisent une capacité sur la vague, assurez-vous d’appliquer les mêmes (ou presque) dégâts sur la wave ennemie.
• Si l’ennemi pousse la vague et qu’elle se rapproche trop de votre tourelle, vous pouvez potentiellement tanker une partie de l’aggro des sbires jusqu’à ce que votre vague de sbires arrive. Vous pouvez faire cela en les obligeant à vous cibler, avant de vous déplacer dans un buisson pour laisser tomber l’aggro une fois que votre vague de serviteur est arrivée.

Favorisez un build défensif

Soyons sincères. Si vous êtes ici en train de lire cet article, c’est que vous avez quelques difficultés à gagner votre laning phase en tant que top laner. Vous perdez sûrement les trades dans les premiers levels (3, 4, 5 ou 6) et vous vous retrouvez aussitôt dans une situation dite de « retard ». Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez très bien vous en sortir, même si vous êtes désavantagé en XP comme en level.
Lorsque vous êtes en retard, vous devez penser à monter votre build avec des objets défensifs afin de pouvoir être utile pour votre équipe. En effet, cela vous permettra, et ce même si vous échouez en phase de lane, à vous hisser au rang de « menace » en phase de groupement. Comme prévu, vous perdez les trades et c’est pourquoi il est recommandé de commencer à construire des objets défensifs pour compenser votre mauvais départ.
La plupart des champions top peuvent se munir d’un build fait d’objets défensifs tout en restant utiles. Prenons quelques exemples. Renekton peut construire des objets de tank comme l’Égide solaire (anciennement cape solaire), la Côte épineuse (Thornmail) ou le Gage de Sterak (Sterak’s Gage) tout en réussissant à faire encore beaucoup de dégâts.
Darius peut également construire des objets défensifs comme le Présage de Randuin (Randuin’s Omen) ou la Plaque du mort (Dead Man’s Plate) et faire des dégâts conséquents grâce à son fameux passif « saignement ».

Le choix du build : un vrai casse-tête

Par ailleurs, il est important de savoir que les objets défensifs que vous achetez dépendent entièrement du champion que vous jouez et surtout, contre qui vous jouez. En early game, vous pouvez opter pour des objets défensifs qui ne coûtent presque rien, mais qui peuvent s’avérer très efficace en début de partie, comme les chaussures Coques en acier (Plated steelcaps) pour vous protéger contre les champions AD et les attaques de base, ou vous munir des Sandales de Mercure (Mercury Treads) pour arrêter certains dégâts magiques et autres CC (crowd control pour contrôle de foule) de type immobilisation (stun) ou ralentissement (slow).
Comme il existe de nombreux objets défensifs que vous pouvez acheter, tâchez de suivre ces quelques conseils :
• En règle générale, si la team adverse comporte beaucoup de champions AP et que vous faites face à un laner AP, optez pour des objets de résistance magique comme le Visage spirituel (Spirit Visage) ou le Masque abyssal (Abyssal Mask).
• Si l’ennemi a beaucoup d’AD et que vous êtes contre un laner AD, essayez des objets comme Présage de Randuin (Randuin’s Omen) ou la Plaque du mort (Dead Man’s Plate), comme cités plus haut.
• Si vous ne savez toujours pas quels objets défensifs vous pourriez choisir, rendez-vous tout simplement sur des sites Web de type mobafire.com et copiez un build adapté à votre situation, proposé par un pro.
• Enfin, vous pouvez toujours vous fier à des logiciels mis à jour selon le patch note le plus récent, véritables armes de construction de build, comme l’incontournable blitz.gg, adopté de plus en plus par les joueurs de League of Legends.

Pensez à investir dans les Wards (la vision)

Bien que vous pensiez qu’investir vos PO durement gagnées dans des pink Wards de contrôle ne vous tente pas forcément quand vous ne pensez qu’aux objets défensifs et offensifs, éclairer certains endroits de la map côté top est primordial.
En effet, les Wards ou les pink Wards s’avéreront de puissants alliés pour débusquer un mid laner ou un jungler qui voudraient vous ganker. Cela permet également à vos coéquipiers de savoir où se trouve la laner ennemi, s’il advenait qu’il décide de se déplacer (roam). Mais l’emplacement des Wards est un vrai casse-tête sachant que l’équipe ennemie peut facilement deward. En effet, les endroits où l’on place généralement les Wards sont très connus (les différents buissons (bush) près de la top lane). Cela donne une certaine facilité à l’ennemi de les clean. Ainsi, il est nécessaire de bien choisir les zones où vous déciderez de planter votre vision, à savoir autre part où traditionnellement elles sont placées.
On vous suggère de placer une Ward dans la rivière ou près de votre jungle (côté top) afin que vous puissiez à la fois révéler les positions ennemies et aider par là même votre jungler — et équipe. Comme cet emplacement est à la fois proche et éloigné de votre voie, la probabilité que l’adversaire le nettoie immédiatement est minime. Cela permet d’augmente la valeur ajoutée de la vision.
Cependant, ce choix présente un inconvénient, car vous ne pourrez pas voir où se déplace l’ennemi s’il quitte la voie. Au moment où vous le repérez, il peut parfois être trop tard. Vous ne pourrez pas non plus savoir où l’ennemi place ses visions. Et c’est là où les pink Wards entrent en jeu. Certes, elles coûtent des PO et peuvent facilement être enlevées, mais elles révéleront pour un temps l’intention de l’ennemi, ce qui vous protégera à ce moment précis.

Oubliez le farm et concentrez-vous sur le gain en XP

Cette question peut bien diviser et les opinions la concernant peuvent varier d’un joueur à un autre. Mais laquelle ? La méthode de jeu qui consiste à jouer en retrait, quitte à perdre vos last hits et les PO qui vont avec, et concentrer son gameplay sur le level up et l’XP. Autrement dit, cette astuce controversée oblige à jouer relativement passif sur la voie du haut jusqu’à ce que vous soyez en mesure d’entrer dans la game. Elle concerne les joueurs qui sont complètement dépassés en laning phase, agressés, poussés, et éloignés des sbires jusqu’au zonage. À cet égard, supposons que vous ayez ignoré nos conseils ci-dessus, que vous poussez les sbires vers la tourelle ennemie comme un bourrin et que l’ennemi parvient à vous zoner hors du rayon de farm. Que pourriez-vous faire ?
Sachez que cette situation est beaucoup plus courante que l’on croit. Néanmoins, les top laners adverses, en Bronze et en Silver, jouerons généralement le push des sbires, ce qui vous sauvera du zonage.
Mais parfois, on fait face à de redoutable joueurs. Si ces derniers réussissent à vous zoner, on vous conseille de rester dans le rayon du gain d’expérience et d’en profiter autant que possible tout en farmant ce que vous pouvez farmer. Cela inclut malheureusement beaucoup de perte en CS et donc en PO, mais ça aura le mérite de vous prémunir d’une mort certaine et davantage de retard en XP. Gardez toujours à l’esprit que la sécurité est votre priorité numéro un.

Farmer, oui, mais de loin

Un autre conseil que l’on peut vous donner si vous vous retrouvez dans cette situation-ci, est que vous pouvez essayer de gratter du farm et de last hit un sbire de temps à autre avec vos capacités. Dr Mundo peut être un excellent exemple dans ce cas, car il peut farmer de loin à l’aide de son Q spell, sachant que ce dernier lui permet également de régénérer des PV si le last hit est exécuté. Gnar peut auto-attaquer de loin, car c’est un ranged top laner. De ce fait, cette caractéristique lui permet de farm un tant soit peu, même s’il se fait harras par le champion adverse. Autre exemple : Rumble. Cet AP top laner peut farmer des creeps avec son E sans coût de mana, car ce dernier est remplacé par de l’énergie à auto-régénération rapide. Ainsi, même si vous entrez dans une phase de zonage qu’appliquera sur vous votre adversaire, pensez toujours à sacrifier les sbires — et les PO qu’ils peuvent vous rapporter — pour vous concentrer sur le gain en XP. Certes cela peut être désavantageux, mais vous resterez tout de même dans la game avec le level up actif, et pourrez par la suite être utile lors des team fights en phase de groupement.
Autre point. Essayez de farmer de loin si votre champion vous le permet, ou avec vos capacités même si cela vous coûtera du mana. En effet, il est plus avantageux de gagner des PO que de garder du mana.

Pour conclure en top lane sur League of Legends

La top lane reste une voie difficile à appréhender en Bronze et Silver ranks, car le joueur est souvent confronté à la solitude (la mid lane profite souvent des ganks ; la bot lane se joue à deux). Généralement, les joueurs qui pushent leur lane ou qui adoptent un style de jeu agressif, croient que cela leur permettra de gagner rapidement la lane, puis de carry la game. Mais la réalité, et nous le savons tous, est différente. La plupart du temps, la lane phase est perdue à cause de ce genre d’actions irréfléchies. Et c’est bien pour cela qu’apprendre à se retenir de fight n’importe comment votre laner adverse, à contrôler les vagues de sbires, à favoriser un build défensif, à investir dans la vision (Wards), à délaisser le farm pour le gain en XP, sont des trucs et astuces qui vous guideront vers plus de victoires que de défaites. Ainsi, quelle que soit la gravité de la situation sur votre top lane, faites de votre mieux pour stabiliser votre gameplay en respectant ces quelques points. Et croyez-en notre expérience, cela vous fera vite sortir du hardstuck tant redouté par les joueurs de la Faille de l’invocateur.

Si jamais vous êtes bloqué et que vous souhaitez passer votre division ou une ligue, notre équipe est toujours là pour vous prêter main forte ! Découvrez notre service de elo boost League of Legends.

Et avant tout, GL & HF all.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *